Recherche dans la province de Brabant Wallon

Ces maisons n’acceptent les personnes âgées que pour une période de trois mois maximum. Elles fonctionnent avec l’appui des mutuelles qui interviennent pour une quote-part dans le prix d’hébergement.

Certaines maisons de convalescence appartiennent à une mutuelle, mais il y a des maisons de repos qui ont passé une convention avec telle ou telle mutuelle (parfois plusieurs d’ailleurs) et où le convalescent bénéficie également de ristournes substantielles durant le séjour.

Le ministère des affaires sociales et de la santé a depuis peu agrée des lits en court séjour.